Fonction formation : un bulletin de santé plutôt encourageant

0

Mardi 25 avril, RHEXIS et le blog Management de la Formation réunissaient des responsables formation d’entreprises et des représentants d’organismes de formation autour d’un petit-déjeuner débat sur l’avenir de la fonction. Au menu : le programme « formation professionnelle » des vainqueurs du 1er tour de la présidentielle ; les résultats du deuxième Baromètre de la fonction formation ; l’apport de RHEXIS et de l’externalisation aux grandes problématiques qui se dégagent des résultats ; et le témoignage de Nicolas Saudreau, d’AstraZeneca, sur sa pratique de l’externalisation et son expérience avec RHEXIS.

 

Un an après la présentation du premier Baromètre de la fonction formation chez Ladurée, c’est à l’hôtel Intercontinental Paris le Grand, près de l’Opéra, que l’équipe de RHEXIS et du blog Management de la formation ont dévoilé les principaux résultats de la 2e édition. Pour résumer, il en est ressorti :

  • Un environnement légal qui risque d’évoluer encore suite aux élections ;
  • Une fonction formation qui se développe, mais n’a pas toujours les moyens de ses ambitions ;
  • Une réponse pertinente à certaines problématiques d’entreprises : l’externalisation.

 

De quoi demain sera-t-il fait ?

Alain Ragot a d’abord présenté en quelques mots les programmes des deux candidats qui restent en lice, sur les questions touchant strictement au système de formation professionnelle continue dans les entreprises. Celui de Marine Le Pen n’étant pas détaillé, au-delà d’un objectif exposé en une phrase, l’intervention a porté davantage sur le projet d’Emmanuel Macron.

Celui-ci comprend essentiellement trois points, comme nous le signalions déjà dans notre article sur les programmes des candidats :

  • Réorienter l’essentiel de la contribution des entreprises (le « 1% ») directement vers les actifs, via le compte personnel d’activité (CPA). Chacun pourrait utiliser son compte à sa guise pour acheter de la formation, sans intermédiaire.
  • Labelliser les organismes de formation, pour garantir la qualité de l’offre sur le marché.
  • Donner davantage de ressources à ceux qui en ont le plus besoin : jeunes peu qualifiés et chômeurs.

Ces éléments, a rappelé Alain Ragot, proviennent manifestement des travaux de Marc Ferracci, économiste proche d’Emmanuel Macron et que nous interviewions en septembre 2015 sur ce blog. On retrouve la même inspiration dans les propositions de l’Institut Montaigne sur le capital emploi formation.

Elles posent deux séries de questions :

  • Quid des Opca sur un marché de la formation « désintermédié » ? Un aspect que nous évoquions récemment, au sujet de l’avenir du paritarisme de gestion.
  • Comment se positionneront les responsables formation dans un environnement ainsi reconfiguré ? Comment construire des parcours gagnant-gagnant avec des salariés plus autonomes, en jouant notamment sur le facteur « hors temps de travail/sur le temps de travail » ?

 

Des éléments de réponse avec le deuxième Baromètre de la Fonction formation

Réalisé en février-mars 2017 auprès des responsables formation et RH d’entreprises de toutes tailles et de tous secteurs, le Baromètre version 2017 exploite 203 réponses. Silvère Grenet (responsable développement chez RHEXIS) en a présenté les principales tendances. Nous aurons l’occasion de revenir plus en détail sur le contenu de l’étude au moment de sa publication prochaine. Les principaux points abordés lors de la présentation ont été les suivants :

  • La fonction formation se renforce, de l’avis des responsables interrogés ; avec des budgets qui se maintiennent, voire augmentent (83%).
  • Les priorités restent à l’opérationnel, avec cependant un poids croissant de l’administratif.
  • Distanciel et de formation en interne se développent, témoignant autant d’une diversification des canaux que d’une recherche d’efficience et de maîtrise des coûts.
  • En faisant le tour de leurs parties prenantes, les responsables formation s’avèrent :
    • satisfaits de leurs Opca de façon globale, un peu moins dans le détail ;
    • plutôt contents de leurs prestataires de formation ;
    • nettement plus critiques sur l’implication des managers dans l’entreprise.
  • Enfin, les responsables formation se plaignent davantage des moyens à leur disposition que l’année dernière. Et ils sont plus nombreux à percevoir l’intérêt de l’externalisation.

 

Une solution concrète : l’externalisation de la gestion de la formation

Alain Ragot a ensuite présenté les bénéfices de l’externalisation de la gestion de la formation, à travers l’offre de RHEXIS. Il a montré en quoi cette offre pouvait répondre, dans les entreprises où le contexte s’y prête, à trois des tendances identifiées dans le baromètre :

  • Le poids croissant de la gestion administrative de la formation : l’externalisation permet au responsable formation de se recentrer sur ses missions à plus forte valeur ajoutée.
  • La recherche d’efficience : l’externalisation, même si ce n’est pas son seul objectif ni même son but premier, permet de maîtriser les coûts de gestion.
  • Les transformations du métier de responsable formation : sur l’ensemble des nouveaux défis de la fonction formation – modalités pédagogiques en mutation, environnement légal évolutif, nouvelles attentes des salariés et des managers, développement de l’évaluation… – le prestataire d’externalisation apporte la valeur ajoutée de son expertise. Il accompagne le responsable formation, l’aide à anticiper et joue le rôle de force de proposition.

L’offre de RHEXIS apporte des solutions sur ces trois versants, grâce notamment à une approche résolument « service », modulaire, personnalisée, modélisée, bénéficiant d’un système d’information innovant et d’une dimension « conseil et accompagnement ».

 

L’externalisation de la gestion de la formation « in real life » : AstraZeneca

Nicolas Saudreau, directeur de la formation scientifique et promotionnelle chez AstraZeneca France, a conclu la matinée par une présentation de son expérience de l’externalisation de la gestion de la formation avec RHEXIS. Groupe biopharmaceutique mondial, AstraZeneca est présent dans une centaine de pays. La filiale française est la plus importante d’Europe, et compte 1450 collaborateurs, avec des problématiques de formation diverses et exigeantes.

Nicolas Saudreau a évoqué les critères qui lui paraissent importants dans un projet d’externalisation, et qui ont contribué au choix de RHEXIS comme partenaire.

Deux points lui ont semblé déterminants :

–        L’expertise et le professionnalisme. Dans la définition des besoins d’abord : s’il est essentiel de bien travailler sur son cahier des charges en amont, la capacité d’un prestataire à aider son client à l’affiner est essentielle. Il faut pouvoir entrer dans la spécificité des métiers, des parcours de formation pour pouvoir apporter les réponses les mieux adaptées. La qualité du service, de l’accompagnement, la capacité à être force de proposition sont également requis.

–        La qualité du système d’information et de son intégration à l’environnement d’AstraZeneca. L’informatisation des processus (notamment le recueil des besoins, l’élaboration du plan, le reporting, les indicateurs de pilotage) fait partie des attentes fortes dans le cadre d’un projet d’externalisation. Et la réussite dépend à la fois de la simplicité d’utilisation, de la performance de la solution et de la qualité de son interconnexion avec le système d’information de l’entreprise. RHEBUS, solution innovante développée et proposée par RHEXIS, répondait efficacement à ce besoin.

 

En moins de deux heures, on sera donc passés de la campagne présidentielle aux grandes tendances de l’évolution de la fonction formation, puis aux enjeux de la solution « externalisation », en théorie et en pratique. L’année prochaine, peut-être serons-nous déjà aux prises avec une nouvelle réforme de la formation professionnelle… En attendant, n’hésitez pas à consulter la synthèse de notre 2e Baromètre de la fonction formation, qui sera disponible sur ce blog dans les prochains jours.

 

Si vous souhaitez vous inscrire à la newsletter mensuelle du blog MANAGEMENT DE LA FORMATION : rendez-vous ici.

 Découvrez le site RHEXIS, l’externalisation au service de la gestion de votre formation.

 

 Retrouvez les articles qui peuvent vous intéresser sur des thèmes proches :

Laissez un commentaire

*