Nouvelle liste de certifications éligibles au CPF

0

Le 26 mai dernier, le Comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation (Copanef) a adopté une troisième version de la liste nationale interprofessionnelle (LNI) des certifications éligibles au CPF. Le point sur les nouvelles certifications inscrites dans cette liste et les travaux poursuivis par le Copanef et les partenaires sociaux.

 

Plus de 400 certifications ajoutées dans la LNI

La version 3 compte aujourd’hui 2380 certifications contre 1976 pour la précédente liste. Parmi les inscriptions effectuées par le Copanef, plus de deux tiers émanent des 75 Commissions Nationales Paritaires pour l’Emploi (CPNE). De nouveaux CQP[1] ont été ajoutés dont plus d’une trentaine d’entre eux relatifs à la branche métallurgique. Cette nouvelle liste réunit également les diplômes de niveau V et IV et dans une proportion égale ceux des niveaux I, II et III. Lors de la version 2 adoptée le 10 février dernier, le Copanef s’est engagé à ce que 75% des salariés du secteur privé aient accès aux certifications inscrites dans une liste de branches ou de certifications enregistrées sur la LNI. Un objectif largement atteint puisqu’en comptabilisant les travaux de branches, les organisations syndicales et patronales estiment à 16 millions le nombre de salariés dans le secteur privé (85 %) qui peuvent bénéficier d’une certification éligible au CPF, en lien avec leur secteur d’activité.

 

De nombreux chantiers à poursuivre pour le Copanef

Si 117 Commissions Paritaires Nationales pour l’emploi (CPNE) ont élaboré une liste de branche, une soixantaine ne l’ont pas encore fait et n’ont demandé aucune inscription à la LNI. Les partenaires sociaux se sont engagés à poursuivre leur accompagnement. Le 7 juillet prochain, le Copanef et le Coparef[2] devront se prononcer quant à l’inscription sur la LNI de nouvelles habilitations et certifications actuellement recensées à l’inventaire de la CNCP. Le rapport remis par le Cabinet Bouteille le 12 mai dernier au comité national recommande une meilleure collaboration entre les différentes instances nationales, régionales et de branche. Pour faciliter le traitement des demandes urgentes, comme le retrait de certaines certifications de la liste nationale, le document remis au Copanef insiste sur la nécessité de fluidifier les circuits d’échanges entre les différents acteurs de la formation professionnelle.

 

Le 9 juin 2015, cette liste enrichie a été présentée au Cnefop, réuni en plénière. Rappelons qu’au 25 mai 2015, 1 423 550 comptes personnels de formation avaient déjà été activés par leurs titulaires sur le site moncompteformation.gouv.fr. Autre grande étape dans la mise en place de la loi du 5 mars, le lancement courant septembre 2015 de la campagne de communication officielle du CPF du Ministère du Travail, initialement prévue en mars. La réforme est en marche.

 

Si vous souhaitez vous inscrire à la newsletter mensuelle du blog MANAGEMENT DE LA FORMATION : rendez-vous ici.

Découvrez le nouveau site RHEXIS, l’externalisation au service de la gestion de votre formation.

 

Retrouvez les articles qui peuvent vous intéresser sur le même thème :


[1]
Certificat de Qualification Professionnelle

[2] Conseils paritaires interprofessionnels régionaux pour l’emploi et la formation

Laissez un commentaire

*