La formation en chiffres #17: 4,6%

0

4_64,6% est le taux du résultat d’exploitation des organismes de formation privés pour 2013 (estimation) selon la dernière étude Xerfi-Précepta intitulée Les organismes de formation privés, face à la réforme de 2014 et à la révolution numérique. Ce taux était de 9% pour l’année 2008. Les marges sont donc sous pression à cause de la baisse des prix liée entre autres à la concurrence intra-sectorielle. Explications.

 

Le numérique bouleverse les modèles économiques des organismes 

Cette même étude met en exergue 2 autres chiffres :

  • 33% des salariés ont suivi une formation numérique en 2012 (source primaire Cegos),
  • 80% des 250 plus grandes entreprises françaises mettent des bibliothèques de modules ligne à la disposition de leurs collaborateurs (estimations Xerfi-Précepta).

La formation professionnelle se tourne de plus en plus vers la formation à distance, selon cette étude Xerfi, la formation magistrale traditionnelle est remplacée par le blended learning incluant tutorat, mentoring, classes virtuelles, e-learning, présentiel, Mooc. La complémentarité de ces dispositifs offre une large palette de possibilités pour développer les compétences de chacun.

 

La loi du 5 mars 2014 va accentuer le trait

Cette réforme supprime l’obligation de payer (le 0,9%) et renforce l’obligation de former. Ces formations devront être tracées dans les entretiens professionnels nouvellement institués. Les organismes doivent se remettre en cause et proposer aux entreprises des formations modulables, adaptées à leurs attentes et à celle de leurs collaborateurs. Les dépenses de formation étant désormais scrutées comme un investissement, le ROI devient également incontournable dans les discussions entre organismes et responsables formation puis responsables formation et managers voire même direction. Parallèlement, la digitalisation de la formation professionnelle doit apporter l’agilité réclamée par les organisations.

 

De nouveaux acteurs vont-ils faire leur apparition pour dépoussiérer le secteur ? L’exemple récent d’Orange avec le lancement de Solerni – solution complète pour la création et l’hébergement de MOOC dédiés à l’apprentissage social – augure-t-il d’une révolution du secteur plus que d’une évolution et donc d’une vaste redistribution des cartes ?

 

 

Source :

 

Si vous souhaitez vous inscrire à la newsletter mensuelle du blog MANAGEMENT DE LA FORMATION : rendez-vous ici.

 

Retrouvez les articles sur le même thème qui peuvent vous intéresser :

 

Crédit photo : © RHEXIS

Laissez un commentaire


*

managementdelaformation.fr

Participez au baromètre
Management de la formation 2017 !

Cliquez ici pour participer