La formation en chiffres #20 : 97 %

1

9797% des actions de formation se déroulent sur le temps de travail. Ce chiffre est issu de l’étude Centre Inffo sur les tendances 2014 en matière d’achat de formation en entreprise, présentée en juin dernier. Il s’agit d’une enquête basée sur un questionnaire renseigné par 169 personnes en charge de la formation du 5 mai au 10 juin 2014 et complété par 19 entretiens qualitatifs.

 

Pendant les heures de travail mais…

Cette année, plus encore que l’an passé, se sont déroulées essentiellement durant le temps de travail (contre 92% selon l’enquête Centre Inffo de février 2013). Mais ces chiffres sont à rapprocher du dernier baromètre Cegos, selon lequel 69% des salariés formés et non formés envisageant d’utiliser leur CPF sous 3 ans seraient prêts à suivre une formation qualifiante en dehors de leur temps de travail. L’entrée en vigueur de la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale modifiera certainement les habitudes en matière de pratiques.

 

Succès du certifiant

88 % des répondants achètent des formations pour « développer les compétences métiers de leurs salariés » et 57,4% d’entre-eux ont fait le choix du certifiant dans ce but. Parmi ces formations certifiantes, on trouve inévitablement celles qui sont obligatoires (habilitations techniques) mais également des certificats de qualifications spécifiques à certaines branches.

 

Prépondérance du présentiel

Autre enseignement de l’étude, le choix du présentiel demeure largement majoritaire (85% en 2014 contre 88% en 2013). « De nombreux stagiaires ne souhaitent pas se retrouver en train de travailler seuls devant un ordinateur » explique Sandrine Baslé, consultante à Qualiview. Compte tenu du développement du BYOD (bring your own device, utilisation par le salarié de son matériel informatique personnel comme son smartphone, PC portable ou tablette), les formations mixtes devraient croitre régulièrement ces prochaines années, pour des raisons de coût mais également d’évolution des usages.

 

Développement de la formation interne

Souhaitant optimiser leur investissement, les acheteurs de formation réfléchissent davantage à recruter ou former des formateurs internes pour répondre au plus près aux attentes des stagiaires et de leurs managers au moyen de solutions « sur mesure ». Ainsi 39 % des répondants déclarent-ils envisager d’internaliser une partie de la formation. (La formation interne en entreprise fera d’ailleurs prochainement l’objet d’une tribune dans ces colonnes.)

 

Il sera sans doute instructif de suivre ces quelques chiffres clés dans les toutes prochaines années pour évaluer l’impact de la loi du 5 mars sur les habitudes de formation (en gardant cependant à l’esprit que ce questionnaire ne représente qu’un faible échantillon de personnes du secteur). Cette nouvelle législation visant à mettre l’individu au cœur du système avec le CPF et le conseil en évolution professionnelle (CEP), il y a fort à parier que le souci d’employabilité de chacun devrait motiver les salariés à accroitre leurs compétences, que ce soit individuellement ou collectivement.

 

 

Source :

 

Si vous souhaitez vous inscrire à la newsletter mensuelle du blog MANAGEMENT DE LA FORMATION : rendez-vous ici.

 

Retrouvez les articles sur le même thème qui peuvent vous intéresser :

 

Un commentaire

Laissez un commentaire


*

managementdelaformation.fr

Participez au baromètre
Management de la formation 2017 !

Cliquez ici pour participer